Accueil Enseigne Recettes Horaires Réservation Exposition Reliure
Lapin sans tête
Février 2015

La lune pleine s'affale sur le zinc des toits. Elle a du plomb dans l'aile, de la brume dans l'œil. Beurrée comme un croissant. « Allez hop, au lit Madame, on ferme ! ». Il fait maintenant nuit noire, elle est partie se coucher, c'est le moment d'attraper un chat, ils sont tous gris, pétés de trop d'ébats...

Prudence, pas faire le cornichon sur la corniche...En voilà un bien beau et bien gras et de gouttière, c'est les meilleurs, petit goût fin de gibier, goûtera pas les croquettes... « Minou ! Minou ! Par ici, du bon lait avec un peu d'Armagnac... Hi !hi !...ch'est bon cha ! Slurp, slurp...le voilà déjà endormi. »

Hop dans le sac, un chat dans un sac, ça ne s'achète pas, c'est gratuit pas cher et délicieux... (Pour les âmes sensibles ou sujettes au vertige, le lapin domestique remplacera sans problème notre lapin sans tête.)

Dépouiller, couper en morceaux, deux pattes avant, l'arrière train en deux, le râble en trois morceaux. Garder le foie et les rognons. Puis les plonger dans une marmite avec un petit verre d'huile d'olive, le jus de deux citrons, thym frais et romarin et laurier, laisser mariner deux ou trois heures le temps de vaquer à d'autres occupations...

Par exemple...
- D'où viens-tu mon lapin, tu es tout froid, viens que je te chauffe...

Quelques tours de chauffe plus tard, il est temps de passer à la casserole...Une bonne rasade d'huile d'olive, un oignon haché fin, deux gousses d'ail pilées et trois poivrons coupés en lamelles. Cuire le tout quelques minutes, ajouter la chair de quatre tomates, saler et poivrer et cuire encore et à nouveau quelques minutes.

On fait revenir les morceaux de lapin dans une poêle, avec le foie et les rognons, quand ils sont bien dorés on déglace avec la marinade et on met tout dans la casserole. Cuire une petite heure et déguster bien chaud avec une polenta...
- C'est magnifiquement bon, mais pourquoi tu tousses ?
- J'ai un chat dans la gorge...


2017 © Etienne Pichault
Site réalisé par Antoine Pichault