Accueil Enseigne Recettes Horaires Réservation Exposition Reliure



Chiche que tu ne fais pas le poids!




Mon boulanger est bonne pâte quoiqu’il perde un peu ses tartines.




Si la moutarde tarde, c’est que la serveuse a un grain.




Dans une ferme du Beaujolais, j'ai vu de beaux jolis vêlages.




Le chocolatier se barre.




Quand le céréalier augmente le son, ça fait du bruit chez le boulanger.




Il mangeait son crabe avec un air pincé.




Éti(enne), Éti(enne), lamma sababchthani?. Pas de panique, c'est juste une pause jusqu'au 22...




La relieuse a fait sciences-peaux.




Tard dans le port, je bus du Porto.




A trop faire le foufou, il tomba en plein dans le mil.




Ce pain peint est une vraie croûte.




Au menu, dos de poisson farci, waterzooi de panda, ratatouille hollandaise...etc...1




C't'abat m'atterre...




Elle mangeait du Beaufort en plein vent, assise sur une échelle.




J'ai dans mon seau un monceau de saumons.




La récolte des tomates fut miraculeuse et le coulis s'écoula in saecula saeculorum... Amen




Le Herve est sur le plateau...




J'ai un ami bordelais vraiment grave...




Chez le poissonnier: " Vos couteaux, on les mange avec une cuillère ou une fourchette?"




Le crémier est soupe au lait et sa femme compte pour du beurre.




Mon médium, ce thé l'épate...




A Madras, un gars pas classe vendait des gambas bas de gamme.




Le mannequin aime la cuisine thaïe.




Allah au bar : " Hé les mecs, encore un verre, c'est satanique! "




Avant de vendre ses crabes, le poissonnier les trie.




Encore...! Encore...! Encore...!
Le riz plaît...




Le nain monte les sept blancs en neige.




Le cuisinier fait du ski de fond de vaux.




La vitelotte est une pomme de terre épiscopale.




Il faut laver les vénus de mille eaux.




Le poissonnier est en faillite, il arrête...




Pour garder l'esprit sain, je bois des bières trappistes.




L'art d'aimer la moelle: l'os plein se métamorphose en os vide.




Tant qu'il y a de l'eau de vie, il y a de l'espoir, William.




Crash d'éléphant: le cornac avait bu trop de cognac.




Il marchait comme si il avait avalé un parapluie. Faut dire qu'il venait de manger de la baleine.




Mais où est ma recette des pains perdus?




Si la Tatin t'atteint, c'est que l'entarteur n'est pas loin...




La mort dans l'âme sont les poissons qui mordent dans l'hameçon.




Jésus à ses apôtres: " Si vois n'arrêtez pas de faire les pitres, je ne romps pas l'épeautre"




La bar t'abat.




N'en déplaise à Jules, les experts en halieutique estiment qu'il y a plus de vingt mille lieus sous les mers.




A boire comme un trou, le fossoyeur est rond comme une queue de pelle.




La sourde dîne.




Le saoul rit devant son verre à ras.




Des camerlingues brindezinques trinquent sur le zinc.




Le journal en ligne, c'est bien, mais jeter tous les jours ma tablette avec les épluchures de pommes de terre, ça me coûte les bonbons. Non, décidément, je préfère la presse papier...




L'accouchée mangeait son pain rassis debout.




A chaque escale, hop! Esculape s'enfilait une escalope.




La pâtissière s'émeut du coût des douilles.




Le lard frais, c'est du lard contemporain...




A table, je me suis collé l'oncle Ben qui ne rit jamais.




J'ai regardé mon bouillon droit dans les yeux, il louche...




Les producteurs de chicons: les travailleurs de l'amer.




...en somme, il s'acoquina avec une nana coquine qui préparait le coq comme personne...




Le cuisinier pékinois est malade.
- Laques- tu alité, mon canard?
- Que nenni, mon hirondelle...




A trop boire d'eau de Vichy, on pète hein!




La crevette grise est une crevette qui a trop bu.




Qui m'a chouravé mon chou-rave?




Le poissonnier solde, le thon est donné...




Galilée à sa mère:" J'ai observé tes recommandations pour préparer ma mayonnaise et pourtant elle tourne..."




La nana n'a ni anis ni ananas...




Le roi bavard se tut pour manger son bavarois.




La bisque cuit et si on la pimente, ce sera la bisque " hot".




Le café bio est un moka sain.




Les Rois mages avaient de la galette. Dès lors, ils offrirent de l'or, de la myrrhe et de l'encens. Ils mirent l'encens dehors car l'Enfant de l'an zéro était allergique à l'encens.




Afin que nous ne suçassions plus notre pouce, elle préféra que nous reçussions une sucette.




Après avoir sifflé trop de Châteauneuf. André gît dans les caves du vatican.




Oh! Sire, votre sirop...!




Pour vendre ses maatjes, le poissonnier harangue les chalands.




Ce n'est pas un rappeur à la noix: Passez muscade!




La miss tique devant l'agneau.




On ne peut être sans avoir tété.




La tourte de tourteau tartare tarde




Zénobe dîne à Meaux.




Le cheikh prit les oeufs et les mira.




Le pâtissier aurait besoin d'un coup de fouet, il est au bout du rouleau.




On ne fait d'omelette en cachant les oeufs.




Le porc coriace et le pot de vinasse qu'il avala dans le port de Patras l'envoyèrent ad patres.




La cuisinière agace




Difficile de préparer un mille-feuille avec du beurre d'Echiré.




Il pêchait sous un noyer.
Elle se noyait sous un pêcher.
Il plongea pour la sauver.
La belle lui sourit et se noya dans ses yeux.
Ils se dépêchèrent de se sécher, allumèrent le feu et s'embrassèrent...( suite et fin demain)




Il pêchait sous un noyer. Elle se noyait sous un pêcher...( à suivre ).




Nicolas et Charlotte sont pétés.




Ne pas se lamenter sur les mûres qui ne le sont pas.




Elle a fondu pour un Parmesan.




La chair de veau vaut cher




Il pleut: les navets, les poireaux, le persil et les radis enfilent des bottes.




Le barman est à côté de ses pompes.




Le moustachu mange son plat favori, la barbue poêlée.




Le con zélateur me glace




L'amnésique mange des légumes oubliés.




Le directeur de l'institut de sondage est une bonne fourchette.




Le chocolatier va au bal, hautain.




Info pratique, voire terre à terre, nous faisons " le mort" la semaine prochaine, du 28 octobre au 1 novembre.




Monsieur le curé adore le fromage demi-sel.




Je ne sais plus où j'ai mangé du lieu?




Le capitaine a trop bu, il fait un rot marin.




Grâce à son régime, le pêcheur a la ligne...




Après le roquefort, le joueur d'échecs prend une dame blanche.




J'aime mieux le cul d'Armelle dur que le caramel mou...




Le poissonnier a le vent en poulpe.




Mon poisson rouge fait le cornichon dans son bocal.




Mon marchand de sel ne manque pas d'esprit.




Ce sauté de kangourou m'a donné le hoquet...




En avant toute, dès ce jeudi on vous chouchoute, c'est parti pour la choucroute




Seth trouva sept cèpes secs dans ses ceps de Sète.




- Je prendrai du zèbre...
- Désolé, mais nous l'avons rayé de la carte...




- Vous aimez les croques, monsieur?
- J'adore les croques, Odile!




Ulysse! Un steak de cheval à la trois...!




L'auto-stoppeur mange sur le pouce.




Le carpaccio de carpe aux câpres des Carpates, ça épate...




Défense de manger de l'éléphant si je ne me trompe!




Liberté, égalité, fraternité: avec Manuel, ça valse, les Roms l'ont dans la baba.




Au restaurant, le bûcheron réclame sa souche




Le cochon de lait, c'est l'enfance du lard




Le golfeur préfère l'emmenthal au gruyère.




L'ami cause champignons




J'ai passé ma sauce au chinois et j'espère qu'il me la rendra




Le boulanger a une telle brioche qu'il ne voit plus sa baguette




Le samouraï se fait une tartine de vache (hara) qui rit.




J'ai acheté du sésame en boîte, elle ne s'ouvre pas!




Il dut prendre un médoc après un médiocre médoc




Perséphone mange un tartare sur les Champs Elysées




Le vitrier mastique l'anguille au vert




Faire un canard avec du sucre de canne, c'est festival !




Le secret de sa santé: son thé et son saté à satiété




Trop de ketchup: pita gore




"J'adore le port-salut!" Ce n'est pas la déclaration d'un islamiste qui envoie dinguer sa religion, mais bien un spot promotionnel pour le fromage de la Mayenne...




Il y a des plies dans la Manche




Eve s'est cassé la dent en croquant une pomme.




Il acheta du déca, le décacheta,décapita le paquet et s'en prépara un décalitre. De peur qu'il ne soit décalvant, il ne s'en servit qu'un doigt dans une tasse décagonale décatie. C'était un mec un peu décalé voire décadent...




Le jury cota le riz au jus à la ricotta.




Sur le mont Olympe, dans sa petite auto, à chaque tournant, le pope corne




Mademoiselle Paulette qui d'habitude mange comme un oiseau, un tout petit oiseau, a dévoré sa poule au riz et monsieur Raymond qui ne boit que de l'eau s'est laissé aller pour un verre de vin blanc.
Dring! Dring! Téléphone... Permettez que je réponde...
"Oui... monsieur Raymond... oui bien sûr... oui oui, je vous comprends... certainement... d'accord... oui, à demain monsieur Raymond"
Voilà, c'était monsieur Raymond au téléphone. Lui et mademoiselle Paulette ne sont pas très "people". Ils souhaitent que leur histoire retombe dans l'anonymat.
C'est ainsi que s'achève cette semaine, sur une histoire d'amour, sans doute à jamais secrète.




La pagaille et le charivari de mardi ut une incidence. Mademoiselle Paulette et monsieur Raymond qui depuis des années dînaient en solitaire et se saluaient discrètement, durent bien composer avec les événements. Ils s'installèrent à la même table. Dans le tolu-bohu, leur tête à tête passa inaperçu et personne n'eût pu saisir le moindre mot de leur conversation... Et... mercredi, mademoiselle Paulette qui arrive toujours la première, proposa à monsieur Raymond de s'asseoir à sa table. Sans tergiverser une seconde, il s'assit, rajusta son noeud de cravate et lui sourit...




La nouvelle de ce maudit lundi chez Amour maracas et salami tourbillonna sur le net. Mardi midi, quand elle ouvrit la porte, elle vit une foule nombreuse sur le trottoir. Tous entrèrent. Elle se précipita à la cuisine..." Nous n'avons plus de terrine de lapin, seulement quelques boulettes, cinq pains et deux poissons..."
"Apporte-les moi ici et que tous s'asseyent"
Ils mangèrent tous à satiété…Or ils étaient au nombre d'environ cinq mille hommes, sans compter mademoiselle Paulette, monsieur Raymond, Stéphane et les autres...




Il était fin prêt comme à chaque rentrée…poule au pot, boulettes à la grecque, salade parmesane, potage cerfeuil et cresson, gâteau au chocolat et surprise-nouveauté, une terrine de lapin et pied de veau en gelée à l'estragon. Waouw!
Et patatras, pas un chat; Ni mademoiselle Paulette, ni monsieur Raymond, ni Stéphane et tous les autres…
Il ferma la porte vers 15h, rentra dans sa cuisine, décrocha son grand couteau de son aimant…et entama la fameuse terrine de lapin. Il appela sa belle…Ils se régalèrent, comme Cigalon,et achevèrent la terrine et la journée dans la bonne humeur




Le Saint-Père se régale d'un Saint Pierre au basilic




Le petit salé aux lentilles, un plat qui se mange avec les yeux




Faut-il manger les pruneaux d'Agen avant le petit déjeuner ?




A-t'on retrouvé des salades iceberg dans l'épave du Titanic?




C'est en boîte que j'ai quitté Kate




« Il y a de l’eau dans le gaz entre le limonadier et sa bru... »




Dans le cadre de "la fureur de lire" et "des mots à la bouche", nous invitons Jarry et le Père Ubu et vous pourrez déguster la soupe polonaise de la Mère Ubu




Que mangent les Esquimaux à l'entracte ?




Il ôta son veston pour déguster les pommes de terre en chemise...




Peut-on manger des Bounty sur Mars et boire une Stella sur Jupiter ?




Les nouilles cuisent au jus de cane.
(in. La redoute des contrepèteries. Ed.Briffaut. Paris.1963)


Site réalisé par Antoine Pichault